Végétation à Santa Elena
Costa Rica

Santa Elena et Monteverde

Notre route continue, et quelle route! Il faut être motivé et surtout avoir une bonne voiture pour arriver à Santa Elena. Mais ça en vaut la peine, pour la vue, pour la nature, pour le café et pour tout le reste.

Nous n’avons malheureusement pas réussi à semer le vent entre le Rincón de la Vieja et Santa Elena. Qu’importe, mieux vaut ça que la pluie!

Plantation de café
Plantation de café

Nous commençons notre découverte de la région par la visite d’une plantation de café durable au Café de Monteverde (Monteverde coffee tour). Là-bas, tout est pensé pour être réutilisé et éviter tout déchet et perte inutile. Les chèvres et cochons produisent de l’engrais pour le jardin et les plants de café alors que la viande est consommée par les employés de la finca. Cette gestion permet également une production plus respectueuse de l’environnement quasiment exempte de pesticides. Et au final, le café n’en est que meilleur, dégustation à l’appui. Pour nous qui ne buvons jamais de café, ce fut une très belle découverte.

Quantité de café nécessaire pour une tasse

Nous nous sommes ensuite arrêtés prendre un goûter chez Tico y rico, un soda local et raffiné où nous avons dégusté un riz au lait et un chocolat chaud. Nous en avons profité pour prendre notre souper du nouvel an à emporter pour le manger ensuite à l’hôtel. Ça peut paraître un peu banal pour un nouvel an, mais nous avons mangé l’un des meilleurs casados de nos vacances, tout en pouvant profiter des parcs encore exempts de touristes le 1er au matin.

Nous avons opté, et sans aucun regret, pour la réserve de nuages de Santa Elena, malgré les non-recommandations de notre hôtel qui trouvait la route trop mauvaise. En réalité la route est en terre et cahoteuse mais tout à fait praticable. Nous n’avons croisé que quelques touristes lors de notre balade et dans une région aussi touristique, ce n’est pas peu dire! En y allant de bon matin, la forêt dégage une atmosphère un peu mystique avec les nuages accrochés aux arbres et les quelques gazouillement d’oiseaux ici et là. Nous avons beaucoup apprécié notre visite dans cet environnement paisible et peu visité. Il y a peu d’animaux à voir, mais la végétation luxuriante vaut clairement le détour! Nous avons emprunté le sentier Caño Negro puis le Escondido pour une balade d’environ 8 km.

Seul dans la forêt de nuages

Nous avons également énormément apprécié notre visite de la réserve de Curi-cancha accompagné de notre excellent guide Rafael qui parle français et qui nous a fait découvrir les merveilles de cet endroit. C’est une petite réserve privée aux sentiers bien entretenus et à la végétation très riche. Nous y avons notamment vu un coati, un motmot, de nombreux colibris et, grâce à notre guide qui nous a emmené en-dehors des sentiers battus et autorisés au public, le majestueux quetzal. Après avoir arpenté les sentiers de terre pendant quatre bonnes heures, rien de mieux que de s’arrêter à la cheese factory en contrebas de la réserve pour y savourer une glace.

Quetzal mâle

Nos coups de coeur

  • Monteverde coffee tour (Tour de café): une immersion dans le monde du café sous l’angle de la durabilité avec pour résultat un excellent café à déguster.
  • Réserve de Curi-cancha: des sentiers pour découvrir la végétation et la faune surprenantes de la région, dans l’idéal avec un bon guide pour ne rien rater.
Café de Monteverde
Café de Monteverde

Infos utiles

Notre hébergement

Nous avons séjourné au Greemount Hotel, situé juste en-dehors du village de Santa Elena. L’accueil y est sympathique, le tout est très propre et la chambre (prévue pour 4 personnes) était spacieuse. Il y a une cuisine commune à disposition et relativement bien équipée. Les chambres donnent sur une coure intérieure, ce qui rend le lieu accueillant, mais aussi bruyant.

Pour le petit déjeuner, il suffit d’inscrire l’heure à laquelle vous le souhaitez sur le tableau à disposition. Nous avons même réussi à avoir le nôtre prêt à 6h30 dans notre tup’ pour être les premiers à la Reserva Santa Elena. Le petit déjeuner change tous les jours entre pancakes, gallo pinto et toasts.

Tour de Café

La visite du Café de Monteverde (Life Monteverde) dure environ 3 heures. Nous avons commencé par faire un tour de la ferme. Là des animaux sont élevés pour fabriquer du fumier pour les plants de café; puis pour servir de nourriture aux travailleurs. Il n’y a pas de machines électriques, uniquement mécaniques; par exemple une personne pédalait sur un vélo pour actionner une broyeuse. Nous avons ensuite continué par le tour des plantations où notre guide nous a montré les différentes étapes de la maturation des fruits et comment les récolter. Puis nous avons vu comment préparer les fruits pour faire sécher les grains. Pour finir, nous avons pu déguster plusieurs sortes de café.

Toutes les sortes de café sont préparées à partir des mêmes plants; cependant la façon de faire sécher les grains (avec ou sans peau) et la durée de la torréfaction font que les différentes sortes sont vraiment différentes.

Grains de café en train de sécher

Si vous ne souhaitez pas faire la visite, Café de Monteverde a également un petit bar à café dans Santa Elena (la ferme étant plus en dehors) où il est également possible de goûter gratuitement les différents cafés et d’en acheter.

Excursion à Curi-cancha

Il est possible de visiter la réserve sans guide. Nous avons d’ailleurs souvent opté pour l’option « sans guide » au Costa Rica, car l’addition du prix de l’entrée et du prix du guide, et ceci multiplié par deux, était trop élevé. De plus, les guides que nous avons croisé n’avaient pas toujours l’air excellent.

A Curi-cancha ce fut différent. On nous avait chaudement recommandé de faire une excursion avec Rafael, ce que nous avons pour une fois fait. Nous avons donc réservé une semaine avant, les groupes étant assez vite plein. Et nous n’avons absolument rien regretté. Rafael est un guide génial qui raconte plein d’anecdotes. S’il n’y a pas d’oiseau à voir sur le chemin actuel, pas grave, il nous parle des plantes ou d’autres sujets. Bref, n’hésitez pas à faire appel à Rafael pour votre visite de Curi-cancha.

Tatou surpris dans les buissons
Tatou surpris dans les buissons

Générales

  • Selon la saison, il peut y avoir beaucoup de vent et les matinées sont fraîches. Pensez à vous habiller en couches.
  • Nous sommes restés 3 nuits dans cette région, mais en réalité 2 nuits suffisent pour en avoir un bon aperçu.
  • The cafetal tour (San Luis): il n’est pas possible de déguster leur café sans faire une visite touristique réservée au préalable. Ayant déjà fait un tour de café, nous avons fait l’impasse sur celui-ci moins avenant.
  • Chocolaterie Caburé: À éviter! Nous y sommes allés en pensant pouvoir visiter une plantation et suivre le processus jusqu’à la plaque de chocolat, mais nous nous sommes retrouvés enfermés dans une salle pendant 1h30 avec un vieil américain dénaturant le chocolat en y ajoutant des épices et en faisant ses truffes avec du chocolat bon marché acheté en grande surface… Une honte pour ce pays qui a tant de bon chocolat à offrir!
  • Sabor Tico: Nous nous sommes arrêtés dans ce réputé soda au bord du terrain de foot pour y déguster les fameux tamales (papillotes de farine de maïs fourrées et enveloppées dans une feuille de bananier). Ils étaient très bons, et ça remplit pour un moment! L’ambiance est agréable et les plats sont appétissants bien que relativement basiques.
  • Monteverde cheese factory: fabrique de fromage (style cheddar) mais également de glaces ! N’hésitez pas à vous y arrêter.
A l'intérieur d'un figuier étrangleur
A l’intérieur d’un figuier étrangleur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 3 =