Cascade du Río Celeste
Costa Rica

Tenorio, le Río Celeste et Caño Negro – la magie de la nature

Nous nous sommes rendus dans la région du volcan Tenorio principalement pour voir le fameux Río Celeste et son bleu laiteux et envoûtant. Nous n’avons pas été déçus!

Grâce à notre super lodge à deux pas du Parque nacional del Volcán Tenorio, nous avons pu être dans les premiers à nous lancer sur le sentier en direction de la cascade du Río Celeste. Nous avons ainsi pu admirer le bleu laiteux du río en toute tranquilité, sous un ciel sans nuage malgré la pluie matinale et quotidienne à cette saison. Le seul et unique sentier du parc national ne présente pas de difficulté majeure, mise à part peut-être la centaine de marches d’escalier menant à la cascade et qu’il faut remonter pour continuer la balade. Le chemin continue ensuite en direction de la source du Río Celeste en passant par des points de vue à couper le souffle et des bouillons de gaz dans la rivière. C’est en arrivant au bout du sentier que nous avons pu assister à la « magie » de la création du Río Celeste, là où deux « banales » rivières se rejoignent pour mélanger leurs propriétés chimiques et minérales et donner naissance au bleu si particulier propre au Río Celeste. C’est tout émerveillés par la puissance de la nature que nous avons pris le chemin du retour.

Caïman à Caño Negro
Caïman à Caño Negro

En préparant notre séjour dans la région, nous nous sommes vite rendus compte que l’endroit ne débordait pas d’activités en-dehors du seul et unique sentier du parc national. Un jour, suite à ma lecture quotidienne du Lonely Planet, nous avons donc décidé de rouler un peu plus et de nous rendre à la Reserva de Caño Negro, située plus au Nord. Arrivés sur place, nous nous mettons en quête d’un guide pour nous emmenés sur les canaux. C’est lui qui finit par nous trouver, devant les bureaux de Pantanal Tour SA. Nous embarquons dans son petit bateau à moteur et en quelques secondes nous voyons déjà de nombreux animaux tels que des caïmans, des aigrettes et des martins pêcheurs. La réserve regorge d’oiseaux magnifiques et peu visibles ailleurs. Nous ne regrettons pas d’avoir fait la route et d’être largement sortis des sentiers battus.

La navigation sur les canaux n’ayant duré que 2h, nous nous arrêtons au retour à la Finca Verde Lodge à Bijagua pour compléter la journée. Nous avons découvert cet endroit le jour précédent pour y prendre un chocolat chaud en compagnie des singes et des colibris. Chocolat chaud qui ne vaut pas celui d’Estukurú, mais qui se déguste dans un cadre beaucoup plus sympathique et en compagnie de singes exagérément gourmands de bananes et qui nous ont bien fait rigoler. Nous y sommes retournés pour la balade guidée dans les jardins de la finca. C’est dans une atmosphère détendue et chaleureuse que nous avons pu découvrir un paresseux, la fameuse grenouille aux yeux rouges, des chauves-souris ou encore un toucan au détour de notre promenade brève mais fructueuse. Idéale pour combler le trou dans notre programme.

Singe trop gourmand
Singe trop gourmand
Le fameux pont suspendu
Le fameux pont suspendu

Pas loin de la Finca Verde Lodge se trouve aussi le Heliconias Lodge, hébergement pionnier en matière de protection de l’environnement dans la région. Nous y sommes allés pour découvrir le sentier à travers la jungle et apparemment peu touristique. Nous n’avons pas été déçus! Nous n’avons croisé personne lors de notre balade. En plus, il y a plusieurs ponts suspendus qui sont largement mieux que ceux du Mistico Park comme nous vous le relations dans notre article sur la région d’Arenal. Et cerise sur le gâteau, nous avons vu un fourmilier se promenant sur le parking en revenant de notre balade. Il a compensé tous les animaux que nous n’avons malheureusement pas croisés dans la forêt.

Si vous souhaitez une pause café plus citadine, nous vous recommandons le Café La Semilla à Bijagua. Ce coffee shop bien entretenu propose de délicieux plats et desserts, notamment le fameux tres leches. Il est également possible de prendre du take-away.

La région de Tenorio est très belle et agréable, mais vous en aurez fait le tour en un ou deux jours. Si vous souhaitez passer plus de temps dans la région, nous vous recommandons de séjourner dans un lodge du style Heliconias Lodge ou Finca Verde Lodge pour pouvoir vous détendre et profiter de la nature depuis votre hébergement directement.

Martin-pêcheur à Caño Negro
Martin-pêcheur à Caño Negro

Nos coups de coeur

  • Le sentier le long du Río Celeste dans le parc national
  • Heliconias Lodge: Pour la balade dans la jungle avec le pont suspendu et sans un seul touriste à l’horizon et pour la vue imprenable qui s’étend jusqu’au Nicaragua.

Infos pratiques

Notre logement

Notre chambre sur le thème du tapir
Notre chambre sur le thème du tapir

Nous avons séjourné chez Cabinas Cascada Rio Celeste, à 5 minutes à pied de l’entrée du parc national. C’est un petit lodge familial de 3 chambres où toute la déco est réalisée par la mamá qui est artiste. L’accueil est particulièrement chaleureux et attentionné, surtout si vous pouvez parler espagnol avec la famille qui vous accueille et qui sera ravie de vous donner des informations sur la région. La chambre était très spacieuse et propre. Le lodge se situe malheureusement en bord de route, mais celle-ci est très peu fréquentée la nuit. De plus, sa situation permet d’accéder rapidement et à pied au parc national! Les repas maison étaient délicieux et copieux. Notre mamá a même découvert l’utilisation des tups et s’est adaptée à mes exigences alimentaires, bien qu’elle ait trouvé absurde de manger sans sel et sans poivre. Elle semblait ravie de pouvoir nous aider!

Parque nacional del Volcán Tenorio

À l'entrée du parc, à midi
À l’entrée du parc, à midi

Le parc est très touristique mais il vaut le détour. Arrivez à l’ouverture pour éviter la foule sur le seul et unique sentier du parc. Vous vous épargnerez aussi une très longue attente pour acheter vos billets d’entrée.

Il n’y a qu’un seul sentier à prendre aller-retour. Il est difficile de voir des animaux en raison de l’afflux touristique quotidien.

Prévoyez de bonnes chaussures, car le terrain est parfois glissant en raison de la boue, surtout s’il a beaucoup plu les jours précédents.

Caño Negro

Il est possible d’aller là-bas sans réservation et de trouver un guide sur place. Mais il est beaucoup plus facile de réserver à l’avance. Vous pouvez par exemple passer par Pantanal Tour SA. Sinon, c’est au débarcadère que vous trouverez probablement le plus facilement un guide. Il est fortement recommandé de passer par un guide local afin de soutenir l’économie locale et de réduire vos frais.

La route pour accéder au village de Caño Negro n’est majoritairement pas asphaltée mais accessible sans difficulté.

Pantanal Tour SA
– Marlon Castro: +506 8825 0193
– Juan Ríos: +506 8816 3382

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − dix =