Parque nacional de Cahuita
Costa Rica

Cahuita et le Sud de la côte caraïbe

Plages, soleil, coco, iguanes, nous voici sur la côte caraïbe du Costa Rica. Ici l’expression “pura vida” prend tout son sens, surtout aux alentours de Cahuita et de Puerto Viejo, ces deux petits villages où s’alignent les bistrots rastas et quelques boutiques souvenirs en bord de mer.

Agouti en balade
Agouti en balade

Au-delà de la farniente, il est également possible et même recommandé (par nous tout du moins ;-)) d’enfiler vos chaussures de rando de bon matin pour partir à la découverte du Parque nacional de Cahuita. Le parc étant facile d’accès, en bord de mer et n’ayant qu’un sentier à disposition, nous vous encourageons à y être à l’ouverture (6h) afin d’éviter les groupes de touristes et de profiter un max des animaux. La première partie du sentier est agréable, car située en bord de mer mais déjà dans la forêt et donc à l’ombre. Vous y trouverez de nombreux oiseaux et agoutis et, si vous ouvrez bien les yeux, peut-être croiserez-vous le chemin d’un paresseux. C’est là que nous avons vu notre premier, perché en haut d’un arbre! Après le passage à gué, le sentier continue principalement à découvert, et donc en plein soleil. C’est la partie que nous avons le moins appréciée, car il faisait trop chaud et nous y avons croisé très peu d’animaux. Cependant, n’hésitez pas à passer quand même le gué pour avancer quelques mètres dans la forêt, vous y rencontrerez peut-être, comme ce fut notre cas, une famille de ratons laveurs peu farouche venue s’abreuver à l’ancien puits de pétrole maintenant rempli d’eau.

Raton laveur peu farouche
Raton laveur peu farouche

Si vous continuez le sentier jusqu’au bout, vous arriverez d’abord à un poste des gardes forestiers où vous pourrez vous réapprovisionner en eau potable avant de continuer sur un ponton de bois à travers la jungle. Nous y avons entendu les singes congo et avons vus beaucoup de papillons tous plus colorés les uns que les autres. Une fois arrivés à la fin du sentier, la façon la plus courte de revenir à votre point de départ est de longer la route jusqu’à Cahuita pendant près d’une heure. Ce n’est vraiment pas agréable vu la circulation et la chaleur. C’est pourquoi nous vous recommandons plutôt de faire une fois la première partie du sentier jusqu’au gué et de revenir sur vos pas, puis une autre fois d’aller de l’autre côté du parc pour faire la dernière partie et revenir également sur vos pas, la partie centrale étant la moins intèressante selon nous. Vous pouvez aussi essayer de trouver un taxi ou quelqu’un qui vous ramène, mais il y a généralement peu de monde du côté “sud” du parc.

Papillon translucide
Papillon translucide

Après une chaude journée de randonnée à travers le parc national, quoi de mieux qu’une petite brasse dans la mer?! Les plages, quasiment désertes en-dehors des vacances scolaires, s’étendent à perte de vue. Nous ne sommes pas tellement du style à faire les lézards toute la journée sur le sable, mais notre hôtel se trouvant à quelques pas de la Playa Negra, nous n’avons pas pu résister à aller tremper (les pieds,) tout en fait dans la mer bien chaude. Les rouleaux sont gros et peut-être idéaux pour le surf, mais attention lors de la baignade, les courants sont forts.

Torréfaction des fèves de cacao, c'est chaud!
Torréfaction des fèves de cacao, c’est chaud!

Afin de découvrir plus en profondeur la culture amérindienne du Costa Rica, nous avons fait une visite du village bribrí Watsi près de la frontière avec le Panama avec comme guide Carine. C’est Catato qui nous a accueilli pour nous parler des plantes médicinales de son jardin et en profiter pour me découper un joli collier en forme de dauphin. Les Bribrís se soignent encore principalement à l’aide des plantes, sauf quand il devient nécessaire de faire appel à un médecin moderne. Les vertus des plantes sont nombreuses et fort utiles, comme par exemple les propriétés anti-inflammatoires du curcuma et de la quinine. C’est ensuite la femme et les filles de Catato qui nous ont présenté la réalisation artisanale de l’excellent chocolat au feu de bois. Nous pouvons sans hésiter dire que ce fut le meilleur chocolat que nous avons mangé dans toute notre vie! Nous avons également pu goûter au chocolat chaud bribrí dilué dans de l’eau chaude avec un peu de sucre et de cannelle, ce fut délicieux! Avant de terminer notre visite, Carine nous propose de goûter à une graine qui anesthésie les sens de la langue. Nous avons ensuite pu manger un citron sans en sentir l’acidité, incroyable. Nous sommes repartis avec pour souvenirs les papilles en émoi et un magnifique masque taillé et peint par le fils de Catato. C’est une expérience que nous vous recommandons chaudement!

Chocolat 100% pure et nature
Chocolat 100% pure et nature
Dégustation chez Cho.co
Dégustation chez Cho.co

En tant que grande accro au chocolat, je me devais de m’arrêter au merveilleux bistrot-shop CHO.co à Puerto Viejo que nous avons découvert par hasard. Le shop vend les chocolats produits pas divers petits producteurs de la région. Et le gros avantage du bistrot, c’est qu’il est possible de faire une dégustation d’un chocolat par producteur. Nous pensions rester raisonnables et avons commandé un chocola-thé (délicieuse boisson d’écales de cacao infusées dans du lait) accompagné de trois chocolats. En ressortant du bistrot, nous ne faisons qu’un tour de pâté de maison avant d’être pris de regrets et donc de retourner commander la dégustation totale de dix chocolats chacun. Cette fois-ci, aucun regret! C’est toujours le chocolat de Chocorart notre préféré, mais ça valait le coup de découvrir les différentes saveurs selon les différents procédés de fabrication. À mettre sur votre to-do liste quoi qu’il arrive.

Lors de notre passage sur la côte caraïbe, nous avons également fait une courte halte au village de Puerto Viejo pour savourer un plat de poisson rafiné au Monli. Mais selon nous, le village ne vaut pas forcément le détour. C’est également volontairement que nous avons renoncé à nous rendre au Parque nacional de Manzanillo. Cela nous faisait faire pas mal de route depuis Cahuita et les sentiers ne sont apparemment pas facilement accessibles sans guide. Nous en avons plutôt profiter pour retourner au parc de Cahuita, moins cher et facilement accessible.

Shop coloré
Shop coloré

En résumé, nous avons beaucoup apprécié le parc national de Cahuita, car peu tourisitique, riche en diversité, facile d’accès et peu cher. En outre, nous vous recommandons vivement une excursion dans un village amérindien pour découvrir leur fascinante culture des plantes et de la nature ainsi que leur chocolat 100% cacao criollo. Bonne découverte à vous!

Nos coups de coeur de la région

  • Parque nacional de Cahuita: Facilement accessible et riche en diversité, ce parc reste l’un de nos préférés au Costa Rica.
  • Excursion chez les Bribrís avec confection de chocolat: Pour un aperçu de la culture amérindienne et de ses trésors.
  • Cho.co: Une dégustation unique de chocolats locaux et du fameux chocola-thé à ne pas rater!

Infos pratiques

Notre hébergement

Nous avons séjourné à la Casa Martina qui se situe dans le complexe New Caribe Point. C’était une charmante petite maison avec cuisinette et terrasse. Il est possible d’utiliser la piscine ainsi que le grill. La situation est très pratique, à deux pas de la Playa Negra et à 20 minutes à pied de Cahuita. Les environs sont calmes, malgré les deux barres au bout de la rue.

Excursion au village bribrí

Fèves de cacao
Fèves de cacao

Nous avons réservé notre excursion avec Carine de Cariari Tours. Cette française expatriée depuis belle lurette connaît parfaitement la culture bribrí et fera en sorte que le contact avec les amérindiens se passe au mieux. La région n’a pas de secret pour elle, la sortie vaut la peine!

Parque nacional de Cahuita

Le prix d’entrée du parc est de 5$ (entrée sud) ou sur donation à l’entrée du côté Cahuita.

Soyez les premiers sur place pour éviter les touristes et croiser un maximum d’animaux sur le chemin. Le week-end le parc est très prisé des ticos se rendant à la plage, préférez les jours de semaine.

Restaurant

Monli: Ce restaurant situé en bord de plage à Puerto Viejo propose de la cuisine raffinée et savoureuse. Le poisson est fraîchement pêché. Ça change du casado habituel.

Général

Sur recommandation de notre hôtel, nous avons bu uniquement de l’eau en bouteille, mais elle est probablement potable au robinet. Le mieux c’est de toujours demander avant de vous lancer.

Faites attention de ne pas laisser vos affaires sur la plage sans surveillance. Il y a peu de monde et c’est plutôt sûr, mais l’endroit est réputé pour les vols. Ne laissez pas non plus de biens de valeur dans votre voiture sans surveillance en bord de route ou de plage.

Nous avons passé 3 nuits à Cahuita. C’est suffisant pour découvrir la région sans stress. Mais si nous devions retourner dans cette région, nous nous organiserions pour passer plus de temps dans les villages amérindiens pour en apprendre plus sur leur merveilleuse culture. Nous essaierions également d’aller visiter les différents producteurs locaux de chocolat pour en apprendre plus sur les procédés et saveurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize + 1 =