Sentier depuis Grimentz
Expéditions,  Suisse

De Grimentz à Vercorin par les Becs de Bosson

Nous allons régulièrement à Vercorin (merci tatie pour le chalet) et il faut dire que nous avons gentiment fait le tour des sentiers facilement accessibles. Faire la traversée jusqu’à Grimentz nous tentait depuis longtemps, mais les genoux n’étaient malheureusement, eux, pas très motivés. Maintenant qu’ils ont repris du poil de la bête, il nous a semblé que ce serait un bon itinéraire pour s’entraîner à randonner sur plusieurs jours (bon, juste 2 ici, mais il faut bien commencer quelque part).

De Grimentz aux Becs de Bosson

Nous avons choisi de partir de Grimentz et d’arriver à Vercorin, principalement parce que nous avons un point de chute à Vercorin. Nous recommandons de suivre l’itinéraire dans ce sens de toute manière, car la descente sur Vercorin est plus douce et moins escarpée. Afin de nous éviter un tronçon de montée ardu et peu intéressant, nous avons pris la télécabine de Grimentz jusqu’à Bendolla, où nous avons officiellement commencé notre randonnée en empruntant le sentier qui passe à travers les pâturages jusqu’à l’arrivée du télésiège. La pente est relativement raide, mais seulement sur une petite partie de la randonnée, pas de panique.

Vue sur le Barrage de Moiry
Vue sur le Barrage de Moiry

Par la suite, le chemin monte progressivement sur le flanc de la montagne jusqu’à atteindre le plateau de Lona. C’est là que nous avons vu notre premier edelweiss, alors que nous étions justement en train de nous demander dans quelle région nous aurions le plus de chances d’enfin en observer un! C’est donc au milieu de fleurs alpines et entourés de falaises que nous avons finalement atteint le lac de Lona, turquoise et appelant à la baignade. Nous reprenons notre ascension après le lac pour atteindre le Pas de Lona “juste” en-dessous de la cabane des Becs de Bosson. La vue sur les sommets alentours y est déjà magnifique mais deviendra imprenable depuis la cabane. Lors du dernier tronçon menant jusqu’à la cabane, nous ressentons vivement notre manque d’entraînement en altitude (le sommet frôle tout de même les 3000m) et devons puisez dans nos réserves pour atteindre notre hébergement tant attendu.

La cabane des Becs de Bosson est très accueillante et bien conçue. Une véranda permet d’avoir une vue panoramique sur les Alpes alentours tout en restant bien au chaud. Il n’y a malheureusement pas beaucoup d’eau et donc pas de douche ni d’eau potable. Il faut payer le prix fort pour avoir du thé ou de l’eau minérale en bouteille. Les repas sont copieux et des alternatives sont disponibles sur demande pour les régimes spéciaux.

Cabane des Becs de Bosson
Cabane des Becs de Bosson

Des Becs de Bossons à Vercorin

Nous nous réveillons le lendemain matin peu frais, mais dispos à partir après un bon petit déjeuner. Malheureusement la pluie est de la partie et nous gâche le lever de soleil. Nous prenons notre temps pour nous préparer, laissant le temps à la pluie de s’arrêter. Le ciel ne s’est pas vraiment dégagé, mais nous redescendons quand même tranquillement, parfois dans la purée de pois, parfois avec une vue sur les prairies et montagnes au loin. Nous profitons d’un court rayon de soleil pour pique-niquer au bord du Tsan, entourés de papillons alpins multicolores. Il nous faudra revenir par beau temps pour réellement voir toute la beauté de cette endroit. Seuls sur le chemin jusqu’à présent, nous rencontrons désormais de nombreux randonneurs ayant attendu le soleil pour se lancer sur les sentiers depuis le Crêt du Midi. Nous décidons finalement de descendre jusqu’à la station intermédiaire de Sigeroulaz pour profiter encore un peu du soleil qui a finalement pointé le bout de son nez.

Le long de la rèche
Le long de la rèche

Infos pratiques

Itinéraire

Grimentz, Bendollaz – Vercorin, Sigeroulaz

Grimentz, Bendolla - Cabane des Becs de Bosson
Grimentz, Bendolla – Cabane des Becs de Bosson
Cabane des Becs de Bosson - Vercorin, Crêt du Midi
Cabane des Becs de Bosson – Vercorin, Crêt du Midi

Équipement

Prenez votre équipement de randonnée habituel dont spécialement:

  • Bâtons de marche (pour les genoux sensibles)
  • Eau en suffisance (minimum 2l par personne et par jour); il est possible de se ravitailler à la cabane moyennent d’en payer le prix (1.5 litre pour 10.-)
  • Équipement pour une nuitée en cabane

Liens utiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × deux =