Équateur,  Galápagos

Les Galápagos et leurs merveilles – San Cristobal

San Cristobal se trouve à l’est de Santa Cruz et est accessible en 2h de ferry. Dès votre arrivée vous êtes accueillis par de nombreux lions de mer, San Cristobal étant l’île hébergeant la plus grande colonie de ces animaux. Vous aurez donc tout le loisir de les observer des heures durant sur la plage à côté du port et donc probablement à côté de votre hôtel. Le front de mer de Puerto Baquerizo Moreno, ville principale de l’île, est bien aménagé et entretenu et il est donc agréable de s’y promener pour chercher un peu de calme. De l’autre côté de la rue vous trouvez la plupart des boutiques souvenirs et quelques restaurants.

Port - Puerto Baquerizo Moreno - San Cristobal - GalápagosRue du bord de mer - Puerto Baquerizo Moreno - San Cristobal - GalápagosStatue tortue - Puerto Baquerizo Moreno - San Cristobal - GalápagosLion de mer dormant sur un banc - Puerto Baquerizo Moreno - San Cristobal - GalápagosLions de mer sur la plage - Puerto Baquerizo Moreno - San Cristobal - GalápagosLions de mer sur la plage - Puerto Baquerizo Moreno - San Cristobal - GalápagosLion de mer sur la plage - Puerto Baquerizo Moreno - San Cristobal - GalápagosLions de mer sur la plage - Puerto Baquerizo Moreno - San Cristobal - Galápagos

Restaurants : Il y a peu de restaurants vraiment sympas. Nous sommes retournés plusieurs fois au Calypso, à côté du skate-parc au bout de la rue en longeant la plage. La nourriture est bonne et ils ont des jus de fruits, ce qui n’est pas le cas de la plupart des autres restaurants. Le restaurant juste en face du port (le Miconia) est peu accueillant et offre de la nourriture très internationale.

Dodo : Nous avons dormi à l’Hôtel León Dormido situé à 3 minutes à pied du port. Il dispose de moustiquaires aux fenêtres, de la climatisation et la salle de bain est aux normes. Le wi-fi n’est disponible qu’à la réception et il faut avouer que ce ne sont pas des pros du balais… En outre, il y a tout le temps du bruit, venant tant de l’intérieur que de l’extérieur. Le personnel est peu enthousiaste. Surtout ne réservez pas à l’avance une excursion avec leur agence, ils ne respectent pas leurs engagements et changent régulièrement une excursion pour une autre. C’est malheureusement un problème apparemment récurrent dans toutes les agences de San Cristobal.

Nous souhaitions aller à Punta Pitt pour voir les fous à pieds rouges qui ne se trouvent quasiment qu’à cet endroit. Mais il semblerait qu’il n’y ait que très peu d’excursions s’y rendant, même si les agences vous les proposent en avance, elles finissent par changer l’excursion en ne vous emmenant qu’à Kicker Rock.

Kicker Rock : Ce rocher pointu au large de San Cristobal est un lieu fabuleux pour le snorkling et la plongée. Le rocher est « divisé » en deux parties et il est possible de nager entre les deux, ce qui rend l’expérience d’autant plus extraordinaire et augmente vos chances de voir des animaux marins proches de vous. En snorkling, nous y avons vu un groupe de quatre raies aigles, des requins à pointe noire, des tortues marines, des lions de mer et de nombreux poissons variés et multicolores.

Vue sur le rocher - Kicker Rock - San Cristobal - GalápagosLion de mer - Kicker Rock - San Cristobal - GalápagosTortue marine - Kicker Rock - San Cristobal - GalápagosTortue marine - Kicker Rock - San Cristobal - GalápagosRaie aigle - Kicker Rock - San Cristobal - GalápagosVue sous-marine - Kicker Rock - San Cristobal - Galápagos

Playa Manglecito : La plupart des excursions vers Kicker Rock s’arrêtent soit à l’aller, soit au retour, sur la Playa Manglecito. Vous pouvez vous balader sur la plage et peut-être rencontrer des hérons ou en tout cas des pinsons. C’est une plage de coquillages « concassés » et donc peu agréable pour marcher à pieds nus, prévoyez des sandalettes. Il est également possible d’y faire du snorkling pour voir les tortues marines et les fous à pieds bleus de plus près. L’endroit est sympa mais d’autres plages vous offriront plus d’animaux et de confort.

Jeune héron et vue sur Kicker Rock - Playa Manglecito - San Cristobal - GalápagosCerro de las Tijeretas (Playa Punta Carola, Playa Mann) : Depuis Puerto Baquerizo Moreno, vous pouvez marcher 15 minutes ou emprunter un taxi (1-2$) pour vous rendre à l’entrée du sentier menant au Cerro de las Tijeretas. La balade commence par la visite du centre d’interprétation qui est intéressant, même s’il ne vaut pas la peine de trop s’y attarder. Il vous faut ensuite monter le long de la colline pendant quelques minutes pour atteindre un point de vue magnifique sur les falaises et l’océan. Il semblerait que ce soit un haut lieu pour rencontrer des frégates, mais personnellement, nous n’en avons quasiment pas vu. Une fois redescendus par le sentier alternatif, vous pouvez vous rendre sur les différentes plages, telles que Playa Punta Carola et Playa Mann où il vaut la peine de rester pour observer le coucher de soleil avant de rentrer tranquillement par le bord de mer.

El Junco, Galapaguera, Puerto Chino : Ces trois lieux à l’Est de Puerto Baquerizo peuvent être visités ensemble en réservant un taxi (35$/personne) et valent vraiment le détour. El Junco est le seul lac d’eau douce de l’archipel. Pour y accéder, il vous faut monter le long d’un sentiers et quelques escaliers. Lorsque le ciel est couvert, il se peut que vous ne trouviez pas le lac, mais pas de panique, il est en réalité juste sous vos yeux lorsque vous arrivez en haut du sentier, pas la peine de vous mettre de la boue plein les pieds (comme nous…). Attendez que le ciel se dégage, car la vue vaut vraiment la peine, avec des frégates volant au-dessus du lac.

Chemin d'accès - El Junco - San Cristobal - Galápagos El Junco - San Cristobal - Galápagos El Junco - San Cristobal - Galápagos El Junco - San Cristobal - Galápagos

Votre taxi vous emmène ensuite à la Galapaguera, centre de reproduction des tortues terrestres de San Cristobal, dans lequel les tortues sont en semi-liberté. Vous pouvez aller à leur rencontre en vous promenant sur le sentier balisé. Vous croiserez alors des tortues sur votre chemin ainsi que des explications sur leurs spécifications et sur leur environnement.

Tortue terrestre - Galapaguera - San Cristobal - GalápagosTortue terrestre - Galapaguera - San Cristobal - GalápagosTortue terrestre - Galapaguera - San Cristobal - Galápagos

Finalement, prenez le temps de pousser jusqu’à Puerto Chino. Marchez 10-15 minutes au milieu des cactus pour rejoindre la plage de sable blanc, baignée d’eau turquoise dans laquelle jouent des lions de mer. En marchant encore quelques minutes vous arrivez au sommet de la colline depuis laquelle vous avez une vue imprenable sur la baie alentour et sur les frégates prenant la pose. Prévoyez suffisamment de temps pour profiter de la plage quasiment déserte.

Chemin d'accès - Puerto Chino - San Cristobal - GalápagosPuerto Chino - San Cristobal - GalápagosPuerto Chino - San Cristobal - GalápagosPuerto Chino - San Cristobal - GalápagosPuerto Chino - San Cristobal - GalápagosPuerto Chino - San Cristobal - GalápagosPuerto Chino - San Cristobal - Galápagos


Avez-vous déjà lu le premier article de cette série? Les Galápagos et leurs merveilles – Santa Cruz et environs

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − 14 =